Rau hnub tim 22 lub 01 hli 2012

Tsoom ntseeg thiab phooj ywg txhua leej,

Peb nyob hauv lis piam hnub chiv 3 lub caij nruab xyoo. Lub lis piam no, yog lub lis piam thov ntuj rau tag cov koom txoos teev Yes Xus nyob ntiaj teb kom rov los sib haum xeeb (Semaine de prière pour l’unité des chrétiens). Peb yuav piav ob peb los txog txoj kev rub cov koom txoos teev Yes Xus ncaim npoj rov los poo npoj, cais pab cais pawg kom rov los ua ib pab ib pawg. Peb mam nthuav ob peb los txog cov zaj nyeem Huab Tais Yes Xus hais rau peb hnov hnub no.

Nej sawv daws twb paub thaum chiv keeb, tsuas muaj tib lub Koom Txoos teev Yes Xus raws li 12 leeg thwj tim coj thiab qhuab qhia. Lub sij hawm ntawd, cov neeg teev Yes Xus koom tib cuab ua tib yig, sawv daws tseem hais tib xeem lus Hes Las (Grec). Thaum cov thwj tim laus zuj zus pib dua toj tag, lub Koom Txoos teev Yes Xus huam vam ri mus txog ntau lub teb chaws, muaj ntau haiv neeg hais ntau xeem lus nkag los teev hawm Tswv Ntuj. Lub Koom Txoos teev Yes Xus muaj zog, vim neeg los teev hawm Tswv Ntuj coob zuj zus tuaj. Tiam sis, neeg yim coob, teeb meem yim loj thiab ntxhov zuj zus nyob hauv Koom Txoos teev Yes Xus. Vim li cas ? Vim cov los nkag tshiab hauv Koom Txoos, nyias coj nyias kab lis kev cai nrog nyias los teev hawm Tswv Ntuj thiab nyias hais nyias xeem lus. Cov qub xav teev Tswv Ntuj raws lus Hes Las (Grec) li qub, cov los tshiab xav teev Tswv Ntuj raws lus Las Tis Nas (Latin), lawv coob zuj zus tuaj. Tsis tas li ntawd, tseem muaj tej tus neeg nyob hauv Koom Txoos ua neeg cav ncauj, ua neeg cam thawj, qhuab qhia kev ntseeg yuam kev rau sawv daws (Hérésie) tsis haum lub Koom Txoos teev Yes Xus lub ntsiab kev ntseeg, coj tsis yog ua tsis raws cov thwj tim lus qhuab qhia (Schisme). Lub Koom Txoos thiaj tau rub cov Tuam Rooj Ncauj Lus (Concile) ntiab cov neeg yuam kev no tawm hauv Koom Txoos (Excommunication). Cov neeg yuam kev no kuj tsis yib, tsis khiav twj ywm xwb, lawv mus haub mus hawv tsim dua tej pab neeg teev Yes Xus tshiab, rhawv cov me nyuam koom txoos teev hawm Yes Xus ywj lawv siab. Lub Koom Txoos Niam yuav tsum tuav rawv, txuag zias cov thwj tim tej lus qhuab qhia, raws nraim Huab Tais Yes Xus tus roj tus hneev. Cov me nyuam koom txoos teev Yes Xus txhawv los ntawm cov neeg cam thawj yuam kev raug lub Koom Txoos Niam ntiab tawm no, tseem rov txia ua loj cov kem tsuab pab pawg neeg teev Yes Xus : yam li pawg As Li Ws (Arianisme), pawg Nes Tos Li Ws (Nestorianisme), pawg Plos Tes Taas (Protestantisme), As Nkis Kas (Anglicanisme)… niaj hnub no tseem tshwm tej pab neeg teev Yes Xus tshiab ncau coj ncau ces quj qees hauv tej lub teb chaws ywj pheej (Freedom). Xyoo 1962, lub Tuam Rooj Ncauj Lus Vas Tis Kas 2 tau muab ib nqe lus (Oecuménisme) los tham txog tsoom neeg teev Yes Xus loj cov kem tsuab no. Niaj lub xyoo, hnub xiab 18-25 lub 1 hlis ntuj, tas nrho cov neeg teev Yes Xus sib koom muab 7 hnub los ua ke thov Tswv Ntuj lub txiaj ntsim pab kom sawv daws rov los koom ua ib cuab ib yig : “21 Kom xwm sawv daws koom ua tib tug hauv wb tam li koj, Leej Txiv, hauv kuv thiab kuv hauv koj, kom lub sim ceeb ntseeg tias koj xa kuv tuaj Z 17,21

Xyoo 2012 no, lub ntsiab lus cev rau sawv daws thov Tswv Ntuj yog li no : Tas sawv daws yuav plhis tau vim peb tus Huab Tais Yes Xus muaj yeej tag nrho (Tous, nous serons transformés par la Victoire de notre Seigneur Jésus Christ 1 Co 15,51-58.)
Tus thwj tim Paj Lug hais txog peb tib neeg kev plhis, tib neeg lub cev ntaj ntsug yuav plhis ua lub cev ntsuj plig thaum txog hnub kawg. Tiam sis, peb lub neej yuav tsum plhis dua tshiab thaum tseem ciaj sia hauv ntiaj teb no.
Hauv peb kev thov Tswv Ntuj xyoo 2012 no, peb yuav ntseeg cov lus peb tau hais los saum no : “Tas sawv daws yuav plhis tau vim peb tus Huab Tais Yes Xus muaj yeej tag nrho” Yes Xus kev muaj yeej tag nrho yog yeej kev phem, kev yeeb ncuab, kev txhaum, yeej kev tuag sawv tsees rov ciaj sia. Ntawv Ntshiab caw peb tus neeg ntseeg Tswv Ntuj kom ntsia peb tib neeg lub neej nyob saum daim av sib txawv : txawv kev noj haus, txawv kab lis kev cai, xeem lus, txuj ci…txawm sib txawv loj npaum twg, tib neeg yuav hloov tau, plhis tau los ua ib ke. Peb txawm muaj ntau pab ntau pawg neeg teev Yes Xus, peb yuav koom rov los ua tau ib cuab ib yig. Tiam sis, peb yuav tig mus yoog kev ua tub txib li Leej Pleev, raws nws qab, raws Leej Pleev kev ua vaj ntxeem kev quab yuam, ua daj npab ncuv tuag saum ntoo cuam thiab sawv tsees hauv lav tuag rov ciaj taus sia.

Thaum cov thwj tim sis txeeb zom zaws ua tus thawj, Yes Xus tsuas hais cov lus no rau lawv mloog : Yog leej twg xav ua tus thawj, nws yuav ua tus tuaj tom sawv daws qab thiab ua sawv daws tus tub txib MK 9,35.” Yes Xus qhia rau nws cov thwj kom muaj yeej tag nrho li Yes Xus, yog lawv taug txoj kev ua tub txib li Yes Xus qhia. Rau tas tsoom neeg teev Yes Xus, yog peb tig mus nrhiav Yes Xus hauv nws tes qav num, mloog nws kev qhuab qhia, nrog nws ua ke raug hiam, nrog nws tuag, peb kuj yuav nrog Yes Xus muaj yeej tag tib si thiab sawv tsees hauv lub lav tuag rov muaj sia li Yes Xus.

Huab Tais Yes Xus tuaj nrhiav nws cov thwj tim ntawm ntug dej, hauv cov neeg puav ntses : “17 Yes Xus hais rau nkawd : “Neb tuaj caum kuv, kuv yuav ua rau neb los ua cov puav neeg.”18 Nkawd txawm tso plhuav cov vas tam sid mus caum nws.” Peb pom cov neeg puav ntses no lub neej, lawv hloov plhis los ua ib cov neeg xa lub Moo Zoo, ua nyog Yes Xus thiab leej tib neeg cov tub txib. Yes Xus xa lawv mus tshaj nws lub Moo Zoo txog plaub ceg kaum ntuj. Tsoom phooj ywg, thov kom Huab Tais Yes Xus cov lus hnub no coj tau peb los ua neeg hlub Tswv Ntuj thiab hlub peb leej tib neeg kom kawg peb lub siab lub ntsws, vim Yes Xus tuaj cawm tag nrho ntiaj teb neeg.


18.01.2012        Cwj Vuam Chiv



Semaine de prière pour l'unité chrétienne
Origine et préparation

C’est en janvier 1933 que l’abbé Paul Couturier organisa pour la première fois à Lyon, des rencontres au service de l’unité entre chrétiens. Actuellement, la « semaine de prière » dure huit jours : traditionnellement, du 18 au 25 janvier.
 La semaine de prière pour l’unité chrétienne est préparée chaque année par une commission internationale qui émane à la fois du Conseil œcuménique des Églises et du Conseil Pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens. Cette commission choisit un thème pour l’année. Elle sélectionne des textes de l’Écriture et des formules de prière susceptibles de nourrir la prière individuelle et les célébrations, pour chacun des jours de la Semaine de l’Unité.
Introduction au thème de l’année 2012
Les propositions pour la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens de 2012 ont été préparées par un groupe de travail composé de représentants de l’Église catholique romaine, de l’Église orthodoxe et des Églises vieilles-catholiques et protestantes, présentes en Pologne.

Tous, nous serons transformés par la Victoire de notre Seigneur Jésus Christ. (cf. 1 Co 15,51-58)

L’apôtre Paul exprime la résurrection en termes de transformation de nos corps, “corps animés” appelés à devenir “corps spirituels”. Mais cette transformation concerne également certaines formes de vie ecclésiale dont nous sommes familiers.

Au cours de la Semaine de prière 2012, nous sommes invités à croire toujours davantage que tous, nous serons transformés par la victoire de notre Seigneur Jésus Christ. Les lectures bibliques, les commentaires et les prières explorent différents aspects de ce que cela signifie pour la vie des chrétiens et pour leur unité, dans et pour le monde d’aujourd’hui. Nous commençons par contempler le Christ serviteur, et notre cheminement se poursuit jusqu’à la dernière célébration, celle du Règne du Christ, en passant par sa croix et sa résurrection.

Le fait que les disciples de Jésus se soient querellés pour savoir « qui était le plus grand » (Mc 9,34), a bien montré la force de cette impulsion. Mais la réaction de Jésus a été très simple : « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous » (Mc 9,35). La victoire dont il est question ici se réalise dans le service mutuel, l’entraide, le soutien pour que s’estiment personnellement ceux qui sont « les derniers », les oubliés, les exclus. Pour tous les chrétiens, l’expression la plus parfaite de cet humble service, c’est Jésus Christ, dans sa victoire sur la mort et sa résurrection. C’est dans sa vie, son action, son enseignement, sa souffrance, sa mort et sa résurrection que nous cherchons comment mener, aujourd’hui, une vie de foi victorieuse qui se traduise dans un engagement social vécu en esprit d’humilité, de service et de fidélité à l’Évangile. Et, alors qu’il allait connaître la souffrance et la mort désormais proches, Jésus priait pour que ses disciples soient un afin que le monde croie. Cette « victoire » n’est possible que par une transformation spirituelle, une conversion. Il nous semble par conséquent que nos méditations devraient porter sur ces mots de l’Apôtre des Nations. Le but est de parvenir à une victoire dont tous les chrétiens soient rendus participants à travers le service de Dieu et du prochain.
C’est dans la prière et l’effort pour la pleine unité visible de l’Église que nous-mêmes – et les traditions auxquelles nous appartenons – seront changés, transformés et rendus semblables au Christ. L’unité pour laquelle nous prions requiert peut-être le renouveau de certaines formes de vie ecclésiale dont nous sommes familiers. C’est enthousiasmant mais cela peut aussi nous faire terriblement peur ! Nous ne prions pas pour une unité qui ne serait qu’affaire d’amitié et de collaboration « confortables ». C’est une unité qui requiert la volonté de renoncer à toute concurrence entre nous. Il nous faut nous ouvrir les uns aux autres, nous faire des dons et accepter d’en recevoir en échange, afin de pouvoir entrer véritablement dans la vie nouvelle proposée dans le Christ, qui est la seule vraie victoire.
Il y a place pour chacun dans le plan divin du salut. Par sa mort et sa résurrection, le Christ embrasse tout, sans qu’il soit question de gains ou de pertes, « afin que quiconque croit ait, en lui, la vie éternelle » (Jn 3,15). Nous aussi pouvons avoir part à sa victoire ! Croyons simplement en lui, et il nous sera plus facile de vaincre le mal par le bien. 

Conseil Pontifical
Conseil oecuménique des Eglises pour la promotion
P. O. Box 2100 de l’unité des chrétiens
CH – 1211 Genève 2 VA – 00120 Cité du Vatican
office@christianunity.va

0 commentaires: