La communauté Hmong catholique d’Orléans avait fait déjà plusieurs retraites à l’hôtellerie de Lombreuil.  C’est donc un lieu de source spirituelle pour les adultes Hmong qui ont été et un lieu de jeu et de découvertes pour les enfants et les jeunes Hmong.

La première fois que nous avions été à Lombreuil, cette pierre blanche située dans l’angle du bâtiment nous avait intrigués. « 1962 » c’est ce qui est écrit sur cette pierre. Nous avions compris que ce bâtiment avait été érigé à cette date. Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de l’hôtellerie qui fête ses 50 ans. Oui, 50 ans que les sœurs des campagnes et les frères assurent ce lieu d’accueil pour donner cette vie spirituelle au milieu rural. Nous étions quatre femmes de la communauté Hmong catholique d’Orléans a assisté à cette journée de rencontre. Des témoignages de personnes qui étaient présentes lors de la construction de l’hôtellerie ont pris la parole pour nous partager des anecdotes. Des panneaux avec des photos  résumant le diaporama sur l’histoire du domaine de Lombreuil étaient disposés dans la salle. Le père Evêque Jacques Blaquart a tenu à être présent parmi les sœurs et frères des campagnes en soulignant le travail et le soutien des prêtres et des laïcs. A l’époque, c’était le père Evêque Riobé qui avait béni la pierre blanche où est inscrit l’année de construction de l’hôtellerie.
Sur les pas de Saint Martin, le père Epagneul ainsi que la sœur Ghislaine Aubé ont pu faire bâtir l’hôtellerie à côté du domaine donné aux sœurs des campagnes par la châtelaine du village.
Il est vrai qu’aujourd’hui, le rythme de vie et du travail éloignent les gens de la voie spirituelle. Les citadins ressentent le besoin de trouver un lieu comme Lombreuil pour se retrouver au calme avec la forêt aux alentours. C’est un lieu de vie qui invite au ressourcement et au repos. Le partenariat avec d’autres groupes de bénévoles des villages voisins est vital pour que les sœurs des campagnes puissent continuer de faire vivre ce lieu encore loin dans l’avenir. Avant de se quitter, chaque personne était invitée à inscrire sur un petit bout de papier des propositions d’avenir pour que l’hôtellerie puisse continuer d’accueillir.

Chaque lieu comme chaque être  est riche d’une histoire qui nous ouvre les yeux et l’esprit lorsque l’on prend le temps de s’y intéresser.

Yang Joanne

_____________________________________________

En allant à Lombreuil ce dimanche 11 novembre, je ne pensais pas rencontrer des personnes aussi accueillantes.
A travers le diaporama que les soeurs ont réalisé et les témoignages des personnes étant présentes lors de la construction de cette hôtellerie, c'était important de savoir que ce lieu est un endroit rempli d'histoire.
Ce qui m'a surpris le plus, c'est que malgré qu'on soit un peuple Hmong peu connu, on a rencontré des personnes qui connaissaient cette communauté.
Cet endroit est un lieu de rencontre et de partage pour tous afin que nous puissions faire grandir notre foi.

Yang Yi


_____________________________________________



Salut,

Alors tout d'abord, j'ai trouvé très sympa de découvrir d'autres cultures, de voir beaucoup de prêtres et l'évêque réunis, d’entendre les chants etc… Les chants dans d'autres langues c'est agréable..
Ca nous cultive un peu plus. J'ai trouvé l'ambiance plutôt chorale que messe et c'est à refaire c'est sûr. Désolée de dire ça ainsi mais au moins on s’endort moins ! Nous les jeunes, vous savez comment nous sommes maintenant hein!   C'est plus passionnant et captivant !
Sandra
_____________________________________________



J’ai  trouvé que nous avions passé un agréable après-midi à Lombreuil. Cela m’a fait plaisir  de rencontrer les soeurs de campagne et les prêtres, d’autant plus que nous n’avons pas beaucoup l’occasion de les voir.
J'ai apprécié ce qu'ils ont raconté sur l'histoire de Lombreuil ainsi que le diaporama.
C'était très intéressant de connaitre l'histoire de ce lieu ;  comment  l’hôtellerie a été bâtie… Le petit goûter à la fin de la journée fut très simple et convivial. Nous avons pu échanger avec des religieuses et des prêtres pour nous présenter et présenter la communauté hmong.

Ya  Nsi




0 commentaires: