COV ZAJ NYEEM HNUB TIM 02/11/2014

31e Dimanche du temps ordinaire : Les défunts


Ntawv Thoob Tsib  2,23; 3,1-6.9

23 Tswv Ntuj tsim tib neeg txhob txhawj po thiab nws ua kom tus ntsuj nyob ib txhis li nws,
1 Cov neeg ncaj ntsuj plig nyob hauv Tswv Ntuj xib teg, lawv yuav tsis txob tsis txhawj li,
2 Cov tsis paub tab ntsia lawv tuag nthi thiab xav tias tos lawv dua toj vim raug nplua,
3 Thiab kev dua toj ntshai raug txim, tiam sis lawv tau kev nyab xeeb,
4 Neeg pom lawv txom nyem, tiam sis lawv kev vam tau kiag txoj sia ib txhis,
5 Hos lawv kev tu siab tsawg thiab muaj koob hmoov puv npo,
6 Nws tshau lawv yam li kub hauv vub thiab muab lub ncuav muaj koob hmoov los txi,
9 Cov neeg tso siab rau nws txawj ua kom yog thiab cov ntseeg txoj kev hlub yuav txawm hauv nws hos txiaj ntsim kev khuv leej rau cov ua nws tug.


Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 6,3-9

Frères, nous tous, qui avons été baptisés en Jésus Christ, c'est dans sa mort que nous avons été baptisés. Si, par le baptême dans sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, c'est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi, de même que le Christ, par la toute-puissance du Père, est ressuscité d'entre les morts. Car, si nous sommes déjà en communion avec lui par une mort qui ressemble à la sienne, nous le serons encore par une résurrection qui ressemblera à la sienne. Nous le savons : l'homme ancien qui est en nous a été fixé à la croix avec lui pour que cet être de péché soit réduit à l'impuissance, et qu'ainsi nous ne soyons plus esclaves du péché. Car celui qui est mort est affranchi du péché. Et si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui. Nous le savons en effet : ressuscité d'entre les morts, le Christ ne meurt plus ; sur lui la mort n'a plus aucun pouvoir.


Acclamation : Alléluia. Alléluia. Le Christ est ressuscité, par sa mort il a détruit la mort : à ceux qui sont dans les tombeaux il a donné la vie. Alléluia.

Zam Ntawv Moo Zoo 5,24-29

24 Kuv hais tseeb rau nej, tus hnov kuv lo lus thiab ntseeg tus xa kuv tuaj muaj txoj sia nyob ib txhis thiab tsis raug txiav txim, nws yuav hla plaws kev tuag rau kev ciaj sia.
25 Kuv hais tseeb rau nej tias sij hawm tuaj yog zim txwv no, cov tuag yuav hnov Tswv Ntuj Leej Tub lub suab, leej twg hnov yuav ciaj nyob.
26 Kuj tib yam vim Leej Txiv muaj siav hauv nws kheej, nws pub kom Leej Tub muaj siav hauv nws kheej thiab,
27 Thiab pub hwj huam rau nws ua tus txiav txim vim nws yog neeg Leej Tub.
28 Nej tsis txhob ceeb, thaum sij hawm tuaj thaum ntawd tas cov nyob hauv qhov ntxa yuav hnov nws lub suab,
29 Cov ua zoo yuav sawv tsees mus ciaj sia, cov ib txwm nkhaus yuav sawv tsees mus raug txiav txim.


Jésus disait aux Juifs : « Amen, amen, je vous le dis : celui qui écoute ma parole et croit au Père qui m'a envoyé, celui-là obtient la vie éternelle et il échappe au Jugement, car il est déjà passé de la mort à la vie.
Amen, amen, je vous le dis : l'heure vient — et c'est maintenant — où les morts vont entendre la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l'auront entendue vivront. Comme le Père a la vie en lui-même, ainsi a-t-il donné au Fils d'avoir la vie en lui-même ; et il lui a donné le pouvoir de prononcer le Jugement, parce qu'il est le Fils de l'homme. Ne soyez pas surpris ; l'heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux vont entendre sa voix, et ils sortiront : ceux qui ont fait le bien, ressuscitant pour entrer dans la vie ; ceux qui ont fait le mal, ressuscitant pour être jugés. »

0 commentaires: