COV ZAJ NYEEM HNUB TIM 14/12/2014

Chiv 3 Tos Huab Tais Xyoo B
Yaws Xas Yas (Es Xais) 61,1-2a.10-11

1 Huab Tais Tswv Ntuj Ntsuj Plig nyob saum kuv, vim Tswv Ntuj tau pleev kuv; nws xa kuv mus tshaj xo rau cov pluag, mus qhwv tej siab ntsws ntsoog lis ntxaws, qhia kev tshwm rau cov neeg loj faj thiab kev cawm rau cov nyob qhov taub,
2 Tshaj Tswv Ntuj xyoo txiaj ntsim,
10 Kuv zoo siab tas nrho nyob hauv Huab Tais. Kuv ntsuj plig hom khaj nyob hauv kuv tus Tswv Ntuj. Nws muab cev tsoos dawb huv ua tsho rau kuv hnav, nws muab cev ntaub cawm seej los qhwv kuv, thooj li nraug vauv ntoo nws lub mom kub thiab nkauj nyab hnav nws cev nyiaj.
11 Piv li daim av ua tej noob qoob nthaw kaus, daim teb ua tej noob tsa nrhau cag, Huab Tais ua tau qhov ncaj nthaw kaus thiab lub koob meej rau txhia xeem neeg pom.

De la première lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens 5,16-24

Frères,
soyez toujours dans la joie, priez sans relâche, rendez grâce en toute circonstance : c’est la volonté de Dieu à votre égard dans le Christ Jésus. N’éteignez pas l’Esprit, ne méprisez pas les prophéties, mais discernez la valeur de toute chose : ce qui est bien, gardez-le ; éloignez-vous de toute espèce de mal. Que le Dieu de la paix lui-même vous sanctifie tout entiers ;
que votre esprit, votre âme et votre corps, soient tout entiers gardés sans reproche pour la venue de notre Seigneur Jésus Christ. Il est fidèle, Celui qui vous appelle : tout cela, il le fera.

Parole du Seigneur.

Alléluia. Alléluia. L’Esprit du Seigneur est sur moi : il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres. Alléluia.

Zam Ntawv Moo Zoo 1,6-8.19-28

6 Muaj ib tug neeg, nws npe hu ua Zam, Tswv Ntuj xa nws tuaj.
7 Nws tuaj li ib tug tim khawv, tuaj ua pov thawj txog qhov pom kev, kom xwv sawv daws ntseeg vim nws.
8 Tus neeg ntawd tsis yog qhov pom kev, tab sis kom ua pov thawj txog qhov pom kev.
19 Zam kev ua pov thawj yog li no : Thaum cov Yus Das xa ib co leej choj thiab ib co les vis puag Yes Lus Xas Les tuaj nug tias : “Koj yog leej twg ?”
20 Nws tsis zais, nws qhia ncaj rau lawv tias : “Kuv tsis yog Leej Pleev.”
21 Lawv nug tias : “Koj yog leej twg ? Koj puas yog yaj saub Es Lias ?” Zam teb tias : “Tsis yog.” “Koj puas yog tus yaj saub loj ?” Nws teb tias : “Tsis yog kuv”
22 Lawv thiaj hais rau nws tias : “Koj yog leej twg ? Peb yuav tsum teb ib lo lus meej rau cov xa peb tuaj. Koj hais li cas txog koj tus kheej ?”
23 Nws teb tias : “Kuv yog lub suab qw hla hav suab puam : Nej ua Huab Tais txoj kev kom tiaj rau, raws li yaj saub Es Xais tau hais tseg.”
24 Lawv ib txhia cov tuaj no yog Fas Lis Xais.
25 Lawv nug nws ntxiv dua ib los tias : “Koj twb tsis yog Leej Pleev, tsis yog Es Lias, tsis yog tus yaj saub loj, vim li cas koj thiaj muab tib neeg ntxuav ?”
26 Zam teb rau lawv tias : “Kuv ntxuav neeg hauv dej. Hos muaj ib tug nyob nruab nrab hauv nej, tiam sis nej tsis paub tus ntawd,
27 Nws lawv kuv qab tuaj, kuv twb tsis tsim nyog daws nws txoj hlua khau.”
28 Tej yam no tau tshwm tuaj nyob Npes Tas Nias, ntawm Zos Das Nias, ntawm thaj chaw Zam ntxuav sawv daws.

Il y eut un homme envoyé par Dieu ; son nom était Jean. Il est venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière, afin que tous croient par lui. Cet homme n’était pas la Lumière, mais il était là pour rendre témoignage à la Lumière. Voici le témoignage de Jean,  quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem  des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? »  Il ne refusa pas de répondre, il déclara ouvertement : « Je ne suis pas le Christ. »  Ils lui demandèrent :  « Alors qu’en est-il ? Es-tu le prophète Élie ? » Il répondit : « Je ne le suis pas. – Es-tu le Prophète annoncé ? » Il répondit :
« Non. » Alors ils lui dirent : « Qui es-tu ? Il faut que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu sur toi-même ? » Il répondit : « Je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Redressez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. » Or, ils avaient été envoyés de la part des pharisiens. Ils lui posèrent encore cette question : «Pourquoi donc baptises-tu, si tu n’es ni le Christ, ni Élie, ni le Prophète ? » Jean leur répondit : « Moi, je baptise dans l’eau. Mais au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ; c’est lui qui vient derrière moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. » Cela s’est passé à Béthanie, de l’autre côté du Jourdain, à l’endroit où Jean baptisait.

0 commentaires: