COV ZAJ NYEEM HNUB TIM 01/02/2015

Chiv 4 Nruab Xyoo B
Txoj Cai Ob 18,15-20

15 Koj tus Huab Tais Tswv Ntuj yuav tsa ib tug saub nruab nrab hauv koj cov kwv tij zoo li kuv, nej yuav mloog nws.
16 Tas txhua yam koj thov ntawm koj tus Huab Tais Tswv Ntuj saum Hos Les hnub nej tuaj sib txoos hais tias : “Kuv tsis xav hnov kuv tus Huab Tais Tswv Ntuj lub suab ntxiv, tsis xav pom tsaj hluav taws loj no ntxiv lawm thiab kuv tsis xav tuag.”
17 Huab Tais hais rau kuv : “Lawv hais yog lawm,
18 Kuv yuav tsa ib tug saub nruab nrab lawv cov kwv tij zoo li koj rau lawv, kuv yuav tso kuv cov lus rau nws lub ncauj, nws yuav hais tas txhua yam kuv kom nws hais rau lawv.
19 Tus neeg tsis mloog kuv cov lus nws tshaj ua kuv npe, kuv yuav nrhiav tos tus ntawd.
20 Tus saub muaj plhus hais lus ua kuv npe tiam sis, kuv tsis tau kom hais thiab tseem hais ua lwm cov dab ntuj npe, tus saub ntawd kawg tuag.”


De la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens 7,32-35

Frères,
j’aimerais vous voir libres de tout souci. Celui qui n’est pas marié a le souci des affaires du Seigneur, il cherche comment plaire au Seigneur. Celui qui est marié a le souci des affaires de ce monde, il cherche comment plaire à sa femme, et il se trouve divisé. La femme sans mari,
ou celle qui reste vierge, a le souci des affaires du Seigneur, afin d’être sanctifiée dans son corps et son esprit. Celle qui est mariée a le souci des affaires de ce monde, elle cherche comment plaire à son mari. C’est dans votre intérêt que je dis cela ; ce n’est pas pour vous tendre un piège, mais pour vous proposer ce qui est bien, afin que vous soyez attachés au Seigneur sans partage.
– Parole du Seigneur.

Alléluia. Alléluia. Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée. Alléluia.

Mas Kos Ntawv Moo Zoo 1,21-28

21 Lawv nkag mus hauv Kas Fas Naus ; tam sis ntawd, yog hnub xas npas tos, chaws mus hauv tsev txoos nws qhuab qhia lawv.
22 Ua rau sawv daws ceeb nws tej lus qhuab qhia ; vim nws lus qhuab qhia muaj kuab tsis zoo li cov thoob xwm.
23 Tam sis ntawd, hauv lawv lub tsev txoos muaj ib tug tib neeg raug ib tug dab qias qw,
24 Hais tias : “Muaj tus tsi rau peb thiab koj, Yes Xus Nas Xas Les ? Koj tuaj kom peb ploj mus ? Kuv paub koj yog leej twg, Tswv Ntuj Leej Ntshiab.”
25 Yes Xus cheem zoj hais rau nws tias : “Tswm seeb, tawm khiav ntawm nws.”
26 Tus dab qias nchos ntho tus neeg, qw ib suab tawg ntho tawm plaws khiav ntawm nws.
27 Tag sawv daws ntshai kawg sib hais zom zaws tias : “Yog ua cas ? Ib zag lus qhuab qhia tshiab muaj kuab npaum li, hais rau cov dab qias puav leej tawv tsis dhau nws.”
28 Tam sis ntawd, nws lub koob meej ncha thoob plaws cheeb tsam Nkas Lis Lais.


Jésus et ses disciples entrèrent à Capharnaüm.
Aussitôt, le jour du sabbat, il se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes.
Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier : « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. » Jésus l’interpella vivement : « Tais-toi ! Sors de cet homme. » L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui. Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent.» Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée.
-Acclamons la Parole de Dieu.

 
 TP Cwj Vuam Chiv

0 commentaires: