COV ZAJ NYEEM HNUB TIM 04/01/2015

Huab Tais Tawm Tuaj - Epiphanie du Seigneur
Yaws Xas Yas (Es Xais) 60,1-6
1 Sawv tsees los, kaj lug, tiag ! Koj kev pom kev tuaj lawm thiab Tswv Ntuj lub hwj chim sawv tuaj saum koj,
2 Tiag sav ! Kev tsaus qhwv nkaus daim av thiab tsaus nti rau cov haiv neeg ; cia li pom xyeem Huab Tais lub hwj chim sawv tsees tuaj saum koj,
3 Tej teb chaws yuav tuaj cuag koj txoj kev pom kev thiab tej vaj ntxwv cuag koj kev kaj lug,
4 Tsa koj qhov muag ntsia ib ncig : koj tej tub sib sau tuaj deb tuaj cuag koj thiab puag koj tej ntxhais ntawm npab,
5 Koj yuav pom, koj yuav luag ntxhi zoo siab hlo thiab ua koj siab nthuav loj, vim koj yuav tau dej hiav txwv thooj nyiaj thiab cov teb chaws yuav tuaj cuag koj,
6 Tej npoj ntxhuav yuav tuaj ntsauv koj nrog Mas Dias thiab Es Fas cov thauj, tas Ses Npas tej kub tuaj nrog xyab ntaw lawv yuav qhuas Huab Tais.

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens 3,2-3a.5-6
Frères,
vous avez appris, je pense, en quoi consiste la grâce que Dieu m’a donnée pour vous : par révélation, il m’a fait connaître le mystère. Ce mystère n’avait pas été porté à la connaissance des hommes des générations passées, comme il a été révélé maintenant à ses saints Apôtres et aux prophètes, dans l’Esprit. Ce mystère, c’est que toutes les nations sont associées au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse, dans le Christ Jésus, par l’annonce de l’Évangile.
– Parole du Seigneur.
Alléluia. Alléluia. Nous avons vu son étoile à l’orient, et nous sommes venus adorer le Seigneur. Alléluia.

Mas Tais Ntawv Moo Zoo  2,1-12
1 Yes Xus yug los nyob Npes Les Hes, Yus Dais teb, hauv hnub nyoog Hes Los ua vaj ntxwv, cov txiv muam sab Toob Fab tuaj txog Yes Lus Xas Les,
2 Hais tias : “Cov Yus Dais tus vaj ntxwv yug los nyob qhov twg ? Peb pom nws lub hnub qub sab Toob Fab, peb tuaj pe hawm nws.”
3 Hnov dheev, ua vaj ntxwv Hes Los ntshaus ntsho thiab tag Yes Lus Xas Les nrog nws huv si,
4 Nws hu tas cov thawj leej choj thiab cov kws ntawv hauv tsoom pej xeem tuaj nws nug lawv saib Leej Pleev yug los nyob qhov twg,
5 Cov ntawd hais rau nws : “Nyob Npes Les Hes, ntawm Yus Dais, vim saub twb sau tseg li no :
6 Koj uas, Npes Les Hes, av Yus Das, koj tsis yog lub qis tshaj tej nroog tseem ceeb nyob Yus Dais ; vim tus coj kev yuav tawm hauv koj, tus yuav zov kuv haiv His Xas Lais.”
7 Ces Hes Los ua twj ywm hu cov txiv muam kom lawv qhia lub caij uas lub hnub qub tau tshwm tuaj,
8 Thiab nws xa lawv mus Npes Les Hes nws hais tias : “Nej mus lawm, nej tshuaj xwm kom meej txog tus me nyuam ; thaum nej ntsib dheev lawm, nej xa xov rau kuv xwv kuv tau mus pe hawm nws thiab.”
9 Lawv tau hnov vaj ntxwv tas, lawv sawv kev mus ; ua ciav, lub hnub qub lawv pom sab Toob Fab rov tshwm mus ua lawv ntej nres nroos saum tus me nyuam chaw nyob,
10 Pom dheev lub hnub qub, ua lawv zoo siab tas nrho,
11 Chaws mus hauv tsev, lawv pom tus me nyuam nrog nws niam Mab Liab, lawv nyo nris pe hawm nws thiab qhib lawv tej phob nra cev kub thiab   hmoov xyab thiab txab ntoo tshuaj ua paj tshab rau nws,
12 Ceeb toom hauv lawv zaj ua yog toog kom txhob rov mus cuag Hes Los, ces lawv taug dua lwm txoj kev rov mus lawv teb chaws lawm,


Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ. Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. » Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.


0 commentaires: