COV ZAJ NYEEM HNUB TIM 11/01/2015

Huab TaisTxais Kab Ke Ntxuav
  • Yaws Xas Yas (Es Xais) 55,1-11
1 Saib yuam, tus nqhis kom mus cuag dej, txawm tsis muaj nyiaj tuaj nqa tuaj noj, mus nqa cawv thiab mis dawb tsis them nyiaj.
2 Ua cas teev nyiaj rau yam mov qhuav, txog siav rau yam tsis pov khawv ? Mloog kuv hais, mloog kuv ! Nej yuav muaj qab noj thiab qhuas ntxhias nrog nej ntsuj plig pluas hno.
3 Tig ntsej los ! Tuaj cuag kuv, mloog kuv hais, nej ntsuj plig yuav ciaj sia. Kuv cog lus rau nej mus ib txhis nco nraim Das Vis txiaj ntsim.
4 Saib nws, tim khawv rau zeej tsoom, kuv tsa nws ua tus coj thiab tus thawj rau zeej tsoom.
5 Saib lub teb chaws koj yeej tsis paub, koj tsa suab hu, lub teb chaws tsis paub koj yuav khiav sis dug tuaj cuag koj vim Huab Tais koj tus Tswv Ntuj thiab His Xas Lais tus Ntshiab, vim nws ua koj nto koob meej.
6 Nrhiav tiag Huab Tais, cheem yuav ntsib tau, cheem nws tseem nyob ze.
7 Kom tus siab phem nrauj nws txoj xub kev, tus lim hiam nws zaj tswv yim ; kom nws tuaj cuag Huab Tais tus khuv leej nws thiab tuaj cuag peb tus Tswv Ntuj tus kheev zam tsis txawj tag.
8 Kuv tswv yim tsis yog nej tswv yim thiab nej xub ke tsis yog kuv xub ke, Huab Tais tsa ncauj hais li ntawd.
9 Vim lub ntuj siab dua daim av, li ntawd, kuv xub ke siab tshaj nej xub ke thiab kuv tswv yim tshaj nej tswv yim.
10 Vim tam li nag thiab daus nqes saum ntuj los tsis rov qab qhuav, twb yuav tsum ntxaum av, leg tau num, nthaw kaus, ua noob rau tus nrom thiab ua mov rau tus yuav noj.
11 Kuv lo lus tawm ntawm kuv lub ncauj tib yam tsis rov los qhuav cuag kuv, kawg yuav tsum ua li kuv xav, tau nkaus yam kuv xa nws mus ua.

  • Lecture de la première lettre de saint Jean 5,1-9
Bien-aimés,
celui qui croit que Jésus est le Christ, celui-là est né de Dieu ; celui qui aime le Père qui a engendré aime aussi le Fils qui est né de lui. Voici comment nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu : lorsque nous aimons Dieu et que nous accomplissons ses commandements. Car tel est l’amour de Dieu : garder ses commandements ; et ses commandements ne sont pas un fardeau, puisque tout être qui est né de Dieu est vainqueur du monde. Or la victoire remportée sur le monde, c’est notre foi. Qui donc est vainqueur du monde ? N’est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? C’est lui, Jésus Christ, qui est venu par l’eau et par le sang : non pas seulement avec l’eau, mais avec l’eau et avec le sang. Et celui qui rend témoignage, c’est l’Esprit, car l’Esprit est la vérité. En effet, ils sont trois qui rendent témoignage, l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois n’en font qu’un. Nous acceptons bien le témoignage des hommes ; or, le témoignage de Dieu a plus de valeur, puisque le témoignage de Dieu, c’est celui qu’il rend à son Fils.
Alléluia. Alléluia.
Voyant Jésus venir à lui, Jean déclara : « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde. » Alléluia.
  • Mas Kos Ntawv Moo Zoo 1,7-11
7 Zam tshaj tias : “Tus lawv kuv qab tuaj, muaj zog tshaj kuv. Kuv twb tsis tsim nyog khoov ntawm nws taw daws nws txoj hlua khau.
8 Kuv li, kuv tsuas muab dej raus nej xwb, hos nws yuav raus nej hauv Leej Ntuj Plig Ntshiab.”
9 Hauv cov hnub ntawd, Yes Xus tuaj ntawm Nas Xas Les ntawm Nkas Lis Lais ntxuav plig ntawm Zam hauv dej Yov Das.
10 Tawm plaws hauv dej tim ntug, nws pom lub ntuj ntuag rhe, Leej Ntuj Plig nqes plhuav li nquab tuaj rau nws;
11 Ib lub suab saum ntuj tuaj : “Koj yog kuv Leej Tub zoo hlub, kuv txaus siab rau koj heev.”

En ce temps-là,
Jean le Baptiste proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. » En ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Et aussitôt, en remontant de l’eau,
il vit les cieux se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux : « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie.»



0 commentaires: